Couleurs
synthÈses additive et soustractive

La couleur n’existe pas sans la lumière. En effet, il est impossible de distinguer les couleurs la nuit ou dans une pièce non éclairée. Tout au plus, dans l’obscurité, peut-on percevoir les formes grâce aux  différents degrés et clair et de foncé. La lumière solaire, ou lumière du jour est blanche. Elle contient toute les couleurs. Donc, quand une lumière blanche rencontre une surface blanche, elle réfléchie en totalité, de manière diffuse.

La synthèse additive (RVB)
La télévision couleur et les moniteurs d’ordinateurs utilisent le principe de la synthèse additive. Le bleu, le rouge et le vert sont les trois couleurs primaires du système additif. Si on additionne trois rayons lumineux colorés ; un rouge, un vert et un bleu, ils se mélangent et reconstituent la lumière blanche.
La synthèse soustractive (CMYK)
Il s’agit ici de la soustraction des couleurs par application de pigments. La lumière blanche est composée de toutes les couleurs. Lorsqu’elle frappe la feuille blanche, tous les rayons sont réfléchis (rouge, vert et bleu). En appliquant des pigments, nous soustrayons progressivement les couleurs du spectre lumineux réfléchi jusqu'au noir qui est l'absence de couleur.